Améliorer la qualité des données numériques

Numériser les documents représente une solution d’archivage très avantageux de ses données. De plus en plus de personnes y ont recours, car il est possible de scanner tous les types de documents papier. À noter que les professionnels dans ce secteur utilisent des appareils ultraperformants.

Confier la numérisation des documents à des professionnels

image vectorielle

Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessus il y a une grande difference de qualité entre image vectorielle et bitmap

La majorité des ordinateurs et des imprimantes d’aujourd’hui permettent de scanner rapidement des documents. Cependant, le résultat n’est pas le même que lorsque le travail est confié à des professionnels. Ces derniers sont capables de numériser des documents de différentes tailles et de plusieurs sortes. Effectivement, les machines qu’ils utilisent permettent de scanner des dossiers de grands formats. Ils peuvent également apporter des améliorations aux images en enlevant les imperfections et en les rendant bien visibles, notamment grâce à l’image vectorielle.

Les images vectorielles

L’image vectorielle est une image numérique réalisée à partir d’une multitude de traits. Chacun des objets géométriques individuels peut être transformé à volonté : mise à l’échelle, dégradé de formes, effet miroir, rotation… De ce fait, elle se différencie beaucoup des images bitmap ou matricielles. Ces dernières sont en effet constituées de pixels.
L’image vectorielle offre un rendu plus lisse et plus net des documents numérisés. Il est donc plus facile de déchiffrer les données figurant sur les scans. Il arrive souvent que les dossiers numérisés soient inutilisables. Ce processus permet entre autres d’agrandir les images sans que cela impacte sur la qualité du document.
Le logiciel de numérisation travaille chaque courbe et chaque surface pour que l’image scannée soit reproduite à l’original. Le vecteur est ainsi un ensemble d’équations que la machine répète indéfiniment à chaque visualisation puisque l’ordinateur l’a gardée en mémoire. Il n’y a alors aucun effet escalier, comme c’est souvent le cas lors du zoom d’une image matricielle.