I.M.S.S.® Inter Mediation Secure System – Solution de protection des données informatiques ultras sensibles

La façon dont nous tapons sur un clavier est unique, et propre à chaque personne.

Avec la biométrie comportementale il est désormais possible d’identifier des individus grâce à leurs mouvements. Lorsque l’on tape sur un clavier d’ordinateur, on peut évaluer le rythme de frappe et construire un profil comportemental propre à chaque utilisateur.

L’identification par “la frappe au clavier”, renforce celle reposant sur le traditionnel identifiant et mot de passe.

UNE IDENTIFICATION FIABLE ET INFALSIFIABLE DES INDIVIDUS

Une simple prothèse en gélatine, réalisée à partir d’une empreinte relevée avec du ruban adhésif transparent peut leurrer la plupart des lecteurs biométriques actuels.

L’identification biométrique offre une preuve irréfutable de l’identité d’un individu puisqu’elle constitue des caractéristiques biologiques uniques qui distinguent avec certitude une personne d’une autre.

Contrairement à d’autres types de biométrie, cette reconnaissance ne nécessite aucun ajout de matériel et/ou de logiciel sur le poste de travail.

Il suffit d’installer un serveur dédié gérant les profils comportementaux des utilisateurs et permet- tant d’interdire l’espace personnel à toutes personnes ne présentant pas le bon profil comportemental.

LA BIOMETRIE COMPORTEMENTALE OFFRE UNE PREUVE IRREFUTABLE DE L’IDENTITÉ D’UN INDIVIDU

Notre quotidien est rempli de mots de passe et de codes secrets : celui de la carte bancaire, du téléphone portable, de la messagerie, etc. La biométrie promet à terme de libérer nos esprits en se substituent à ces codes.

La technologie basée sur la biométrie comportementale – par opposition à la biométrie basée sur des caractéristiques physiques : un caractère physique est figé alors qu’un caractère comportemental est dynamique. Il est possible de reproduire un caractère figé – une empreinte digitale ou un iris. Il est beau- coup plus difficile de reproduire un profil comportemental.

L’identification par « la frappe au clavier» peut également renforcer les systèmes de sécurité modernes, type OTP (Onetime password). Un niveau de protection sans précédent en faveur de la sécurisation des données sensibles. En entreprise le contrôle par biométrie comportementale est la réponse pour renforcer les traditionnels codes d’accès, souvent oubliés sur un Post-it ou communs à tout un service.

Aujourd’hui, s’assurer de l’identité et de l’authentification des utilisateurs (salariés, partenaires ou clients) devient un enjeu stratégique, en particulier pour les entreprises des secteurs sensibles (gouvernement, banque, défense, aéronautique, automobile, recherche…).

Une technologie adaptative et apprenante qui prend en compte l’évolution de l’utilisateur dans le temps. Il s’agit là d’intelligence artificielle.

Plus d’information en visitant http://www.bizinnov.com/